Mes réseaux sociaux ☟

Bilan de mon année de césure


publié le 03/07/2018
catégorie(s): //
Aucun commentaire


Il y a un an, je vous annonçais dans cet article que je prenais une année de césure après avoir obtenu ma licence de droit public. Cette année est passée à une très grande vitesse et j'ai pu faire de nombreuses choses. Il est temps de vous dresser le bilan de cette année de césure. Je pense vous faire un second article sur mes conseils pour une année de césure dans les jours à venir si cela vous intéresse.



J'ai fait un service civique


Il y a un an, je passais un entretien pour décrocher un service civique à la mairie de Tours dans le service de la cohésion sociale avec pour mission de développer la démocratie participative. Ce fut une expérience très enrichissante et un service civique est une belle expérience tant professionnelle que personnelle. Cependant, un service civique n'est pas un travail, vous en premier lieu volontaire. Vous touchez une indemnité qui n'est pas négligeable surtout si vous vivez chez vos parents. Grâce à cela, j'ai pu économiser pendant huit mois et me payer la totalité de mon voyage au Canada qui arrive dans dix-neuf jours !

En ce qui concerne le service civique en lui-même, je suis tombée sur des personnes vraiment géniales et j’avais un tuteur au top (cela joue vraiment beaucoup sur le bon déroulement de votre service civique.). Il y a un an, je vous disais que je souhaitais faire un M1 en droit public en Gouvernance Territoriale, au fil de cette année mon choix s'est plus tourné vers un M1 plus général qui est celui de juriste de droit public. J'ai vraiment hâte de retourner à la fac, mais je ne regrette pas d'avoir fait cette pause dans mon cursus universitaire, après tout, nous n'avons qu'une vie.



Durant mon service civique, j'ai plus appris sur les relations entre collectivités et élus municipaux, sur le travail d'un fonctionnaire en collectivité territoriale et j'ai surtout travaillé avec des jeunes du Conseil municipal des Jeunes qui avaient beaucoup d'idées pour construire des projets qui leur tenaient à cœur comme par exemple la construction d'un skate parc ou bien un rallye dans le vieux Tours. C'était vraiment intéressant de voir que des jeunes de quatorze ans avaient des belles idées et qu'ils étaient impliqués, j'aurais bien aimé faire cela à leur âge. J'ai aussi travaillé sur le rôle des Conseils de Quartier qui sont des instances de démocratie participative cependant tout était en reconstruction lorsque je suis partie. J’étais vraiment heureuse de faire ce service civique au sein de la cohésion sociale, car j’ai pu voir de mes propres yeux que la démocratie participative était une partie compliquée d’une ville. Les personnes ne se sentent pas concernées, mais râlent, car il n’y a rien. Un peu utopiste sur les bords, je me suis rendu compte que la participation n’était en réalité pas du vraiment présente et qu’il fallait faire bouger les choses pour que tout le monde se sente concerné. C’est un enjeu important pour les années à venir et j’espère que cela changera, moi qui voulais faire bouger les choses, je me suis rendu compte que les relations entre êtres humains pouvaient être très compliquées. .

Si vous voulez faire un service civique voici mes trois conseils :

1) Ne vous y prenez pas trop à l’avance : en effet, de nombreuses missions sont disponibles chaque jour. Généralement, il faut chercher vos missions entre trois et quatre mois à l’avance. J’avais candidaté en mai pour une mission fin août. Des nouvelles missions arrivent chaque semaine donc n’hésitez pas à mettre des alertes sur les missions qui vous intéressent le plus !

2) Ne vous restreignez pas : au tout départ, j’avais une idée très précise du service civique que je voulais, mais après réflexion, j’ai laissé tomber, car je ne voulais plus rester en région parisienne. J’ai donc cherché à Tours et je suis tombée sur plusieurs missions dont celle à la mairie de Tours. Ce fut un beau hasard, car de base, je n’avais pas l’intention de faire cela à Tours. Il y a de nombreux thèmes possibles : environnement, citoyenneté, sport, humanitaire et j’en passe. Ne vous restreignez pas à un seul thème ni à une seule région. Après tout, pourquoi ne pas faire un service civique à l’étranger si l’aventure vous tente ?

3) Réfléchissez à votre "après service civique" : généralement, une mission de service civique dure aux alentours de huit mois. La durée légale doit se situer entre six et douze mois. Un service civique peut vous permettre de vous rendre compte que les études dans lesquelles vous vous êtes lancées ne vous plaisent pas et que vous avez envie de vous réorienter. Il sert bien évidemment en tant qu’expérience professionnelle sur votre CV, il peut avoir un rapport avec vos études ou au contraire pas du tout. L’importance selon moi est de savoir ce que l’on souhaite faire après son service civique, votre service civique peut vous permettre d’y réfléchir notamment grâce à l’expérience acquise et aux rencontres faites, mais ne vous retrouvez pas sans rien après cette pause si vous le faites en dehors de vos études, car il peut être ensuite très dur de rebondir..

J’ai voyagé


Côté voyage cette année a été belle et va sûrement finir par l’un des plus grands voyages de ma vie. J’ai pu visiter des villes que je rêvais de visiter notamment Dublin et Amsterdam. Ces deux villes que je connaissais qu’à travers des photos et des récits m’ont conquises et sont incontestablement devenues mes villes préférées d’Europe. J’ai hâte de retourner aux Pays-Bas et en Irlande pour y découvrir la beauté de la campagne.





Je suis aussi retournée à Londres, j’aime toujours cette ville, mais je me rends compte qu’elle est vraiment très chère tout comme Amsterdam et quitte à repartir dans une ville en Europe, j’opterai pour Amsterdam ou plutôt la banlieue d’Amsterdam dans la campagne qui fut un réel coup de cœur, ce pays est si paisible et on s’y sent vraiment bien.

J’ai aussi découvert la Sardaigne, un gros coup de cœur pour cette île magnifique et tellement belle. J’aimerais y retourner pour y découvrir tous les beaux recoins de l’île, les belles plages, mais aussi y faire des randonnées.



Pour finir, vous le savez sûrement, mais le grand voyage au Canada arrive bientôt. Je pars en direction de Vancouver pendant trois semaines et ensuite quelques jours à Montréal. Je suis sur excitée d’aller à Vancouver, car j’ai toujours rêvé y aller, cette ville m’attire beaucoup plus que les USA. Vous allez sûrement rire, mais depuis que je suis petite, j’ai toujours voulu aller à Vancouver, car j’avais lu dans des magazines que c’était dans cette ville que se tournait la série KYLE XY, mais aussi les Twilight et à une époque, j’étais vraiment fan de cette série et saga ! Vancouver va être une expérience de folie et j’ai hâte de prendre l’avion et d’atterrir dans cette immense ville pour y parler seulement anglais pendant trois semaines ! Hâte aussi de reprendre le journal de blog sur le blog pour cette folle aventure.

J’ai été à des concerts


Cette année de césure fut riche en concert. J’ai notamment été voir Soprano pour la première fois de ma vie. J’aime beaucoup cet artiste depuis petite et je trouve que ces chansons sont vraiment un hymne à la vie, j’y suis allée avec mon meilleur ami et c’était génial.

Fan de The Script, j’ai été voir ce groupe deux fois à quelques semaines d’intervalles. J’adore toutes leurs chansons et je pourrais voir leur concert tous les jours que je ne m’en lasserai pas.



Le week-end dernier, je suis aussi allée voir Bruno Mars au Stade de France. J’adore Bruno Mars depuis toute petite et c’était la troisième que j’allais le voir. Il donne tellement la pêche qu’on ne peut que passer un bon moment cependant, je préfère le voir dans des salles fermées, car le Stade de France est vraiment trop immense ! L’ambiance était vraiment top, mais je préfère la salle de Paris Bercy pour le voir de plus près..

Pour finir (ou presque), je vais aller voir Ed Sheeran (alias bébé Ed) au Stade de France vendredi prochain avec mon chou. J’ai vraiment hâte j’avais été le voir au Trianon il y a déjà plusieurs années et cela avait été magique.

J’ai couru quelques dizaines kilomètres




Ma plus grande fierté en cette année de césure a sûrement été de dépasser mes limites côtés courses. J’ai vraiment repris le sport depuis le mois d’avril de façon régulière et je suis très contente des progrès que j’ai fait. Courir est devenu ma nouvelle échappatoire et mon nouveau challenge est de courir 10 KM en septembre !

J’ai surtout grandi




Cette année de césure m’a énormément apporté. J’ai réussi à faire le tri dans mes affaires grâce au déménagement mais aussi un tri relationnel. Je ne suis pas étonnée du comportement de certaines personnes à mon égard depuis que j’ai déménagé mais je suis heureuse d’avoir retrouvé des personnes que je connais depuis mon enfance et adolescence et qui ont toujours été présents pour moi. Au-delà de ce tri, j’ai aussi pris confiance en moi notamment grâce à mon service civique mais surtout mon blog. J’ai eu des opportunités intéressantes et sans cette année de césure je n’aurais pas pu les saisir. Cette année a totalement été bénéfique pour moi, j’ai pu voir autres choses que le droit mais j’ai hâte d’y retourner en septembre !

Merci à vous de me lire toujours régulièrement et j’ai hâte de vous emmener avec moi au Canada !

Et vous, le bilan de cette année ?


Épinglez cet article sur Pinterest en cliquant sur l'image ci-dessus, là où il y a le petit coeur !


signature-marianne
‹ précédent

Marianne Btn

Etudiante, voyageuse et blogueuse à mes heures perdues, je tiens ce blog dans le but de vous partager mon univers. Merci de votre visite et de vos commentaires, je vous répondrai et passerai sur votre blog le plus vite possible! Marianne.

mes réseaux sociaux:

PAS DE COMMENTAIRE:

Enregistrer un commentaire