Mes réseaux sociaux ☟

Pourquoi bien s'entourer ?


publié le 11/11/2016
catégorie(s): //
23 commentaires


Bonjour tout le monde ! Cet article, j'avais envie de vous l'écrire depuis des mois mais je ne savais pas comment l'aborder. Tout le monde est passé par-là dans sa vie je pense et j'avais envie de vous raconter comment j'ai vécu cette expérience. Mais de quelle expérience ? Celle qui fait qu'on se sépare de certaines personnes qui sont nocives pour notre vie et  notre moral



Savoir s'entourer de personnes qui nous aiment et qu'on aime est très important dans une vie. Les personnes qui vous entourent vont vous pousser vers le haut pour que vous atteignez vos objectifs, vont vous consoler quand ça ne va pas et vous faire rire. Ils vous aiment pour ce que vous êtes.

Que cela soit au collège, au lycée, tout le monde connaît quasiment tout le monde. Je me souviens qu'on me disait souvent " c'est fou Marianne tu connais tout le monde!", cette phrase me faisait beaucoup rire intérieurement. Je les connaissais peut être de vue mais ce n'était pas mes amis. J'étais très sociable et j'adorais parler aux gens même à ceux que je connaissais pas mais avec l'entrer à l'IUT cela s'est très vite calmé.



Lorsque je suis rentrée à l'IUT j'ai rencontré des gens assez sympa mais pour des multiples raisons ils ne sont pas restés dans ma vie (et tant mieux) car je voulais passer à autre chose, je ne voulais plus parler de ces six mois. C'est à cette période-là de ma vie que je me suis rendue compte qui était là pour moi vraiment. Et avec du recul je me rends compte qu'il n'y avait pas grand monde au final. Mais ceux qui ont été là pour moi le sont toujours aujourd'hui et c'est comme cela qu'on reconnaît les vrais amis.
Quand je suis revenue en région parisienne j'ai retrouvé mes amis et ma famille, je me sentais tellement mieux. Mais c'est de cette expérience que j'ai réalisé qu'on n'avait pas tant d'amis que ça dans la vie. Alors quand on se sent seule, la seule personne qui est là pour nous, c'est nous-même.

Je suis ressortie plus forte de cette expérience parce qu'avec du recul ce fut l'une des plus dures expériences de ma vie et l'une des meilleures, j'ai appris dix fois plus de choses en six mois qu'en vingt et un an.
Un autre événement s'est produit et qui m' a fait réalisé à quel point je devais m'éloigner de certaines personnes quitte à être franche et ça ne plaise pas



Le déclic ce fut lors de mes deux anniversaires, l'un à mes dix-neuf ans l'autre à mes vingt ans. J'avais invité "tous" mes soit disant amis. Et le lendemain matin je me suis en fait rendue compte qu'il y avait certaines personnes qui semblaient plus être devenues des inconnus à mes yeux tandis que d'autres étaient devenues de véritables amis. Alors oui, cet article est clairement visé. D'ailleurs si ces personnes lisent cette article (mais à mon avis non ou bien juste parce qu'elles sont curieuses) elles se reconnaîtront très vite que cela soit des vrais amis ou bien contraire des faux. Au bout d'un moment, il faut savoir dire stop aux relations amicales qui n'ont plus aucun sens. Est-ce qu'un(e) ami(e) vous en voudrez des années d'être partis juste six mois ? Est qu'un(e) ami vous offrirez un cadeau en disant désolée j'avais que ça ? Est-ce qu'un(e) ami(e) irait parler dans votre dos à vos autres amis juste parce qu'il ou elle n'a pas le courage de venir vous parler en face ? Est-ce qu'un(e) ami(e) vous en voudrez parce que vous ne la/le voyez pas pendant quelques semaines voir un mois ou deux parce que oui, vous êtes occupés en partie à cause de vos études ?

Les personnes qui vous aiment vraiment comprennent que vous ne puissiez pas les voir pendant quelques semaines parce que vous êtes occupés, trouvent des cadeaux qui vous feront plaisir, vous appellent en sachant que ça ne va pas sans que vous ayez dit quelques choses. Les vrais amis surtout ça vous tire vers le haut et non vers le bas. Philippe Soupault disait que " le principal ennemi de l'amitié, ce n'est pas l'amour. C'est l'ambition.” Je ne pense pas qu'il y ait quelque chose à rajouter.



C'est avec le temps qu'on grandit et qu'on apprend qui sont nos vrais amis. Avec le temps , on rencontre aussi de nouvelles personnes qui deviennent vite indispensables à notre vie. Si je devais vous donner quelques conseils à propos du fait de bien s'entourer je vous dirais ceci :

Les personnes qui vous envies, qui vous tirent vers le bas, qui ne croient pas en vous ne sont pas des vrais amis.
Un(e) véritable ami(e) comprend que vous n'ayez pas envie de parler pendant un moment mais c'est aussi lui/elle qui vous appelle à minuit si vous avez besoin de lui/elle.
Un(e) véritable ami(e) ça ne vous rabaisse pas, ça ne vous critique pas ou alors dans ce cas c'est une critique constructive. Un(e) véritable ami(e) ça vous dira ce qu'il pense vraiment et n'ira pas toujours dans votre sens mais vous soutiendra toujours.



Je finirai cet article en vous disant de prendre soins de vous et de bien vous entourer pour être la meilleure version de vous-même. Je vous souhaite une très bonne semaine et à très vite pour un nouvel article. Très bon long weekend à vous toutes et vous tous. 
signature-marianne
‹ précédent suivant ›

Mariannement Votre

Etudiante, voyageuse et blogueuse à mes heures perdues, je tiens ce blog dans le but de vous partager mon univers. Merci de votre visite et de vos commentaires, je vous répondrai et passerai sur votre blog le plus vite possible! Marianne.

mes réseaux sociaux:
Laisse-moi un petit message

LES COMMENTAIRES:

  1. <3, moi je suis et serais toujours ton amie. Comme le dit si bien notre Rogue préféré... "à jamais". Ton chou, Estelle.

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Marianne. Je suis tout à fait d'accord avec toi. Mieux vaut avoir peu d'amis, mais que ce soient de réels amis.
    En ce qui me concerne, je ne vois pas souvent mes amies car nous avons 200km qui nous séparent mais lorsqu'on se revoit (parfois au bout de 2 ans ou plus) c'est comme si on s'était vu la veille. C'est ce que j'appelle la réelle amitié.
    Gros bisous ma belle.

    RépondreSupprimer
  3. Coucou ma belle Marianne !
    J'espère que tu vas bien ? Tu passes un bon week end ? Pour ma part aujourd'hui c'était repos mais demain je vais sortir un peu :)
    Je suis tellement du même avis avec toi à chaque fois ce n'est pas pour rien qu'on s'entends bien je te le dis haha :D
    Y'a vraiment des "amis" que je considère hypocrites ils donnent l'apparence de t'aimer mais en fait non et quand ils ont l'occasion ils font un sale coup ! Puis y'a ceux qui seront toujours là pour toi même si tu leur parles pas pendant longtemps comme tu le dis ! Il faut s'entourer de personnes avec qui on s'entends, qu'on a confiance et qui est toujours là pour nous ! Le reste bah chacun sa route tu as raison ! :)
    C'est un article très constructif et je suis sûre qu'il peut aider des personnes qui passent par une mauvaise période avec certains de leurs amis !!
    Bisous ma douce <3

    RépondreSupprimer
  4. Coucou ma belle! :)

    Encore un superbe article où tu as su trouver les mots justes! Je suis entièrement d'accord avec toi.
    Je pense que les personnes "populaires" ayant un très grand nombre de soit-disant "amis" (un peu comme sur facebook finalement) ne sont pas celles qui au final possèdent le plus de véritables amis. Alors je suis fière d'être entouré des personnes qui comptent tellement pour moi et sur qui je sais que je peux entièrement compter.

    Je te fais de gros bisous et passe un bon week-end.
    #PasToucheàLaValiseDeMarianne ^^ xD

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Marianne
    C'est souvent quelque chose qu'on hésite à faire mais quand une personne soi disant ami(e) nous occasionne plus de problème via son attitude que de bien être, il est temps de couper les ponts! Il est préférable d'avoir peu d'ami(e)s mais au moins, que cela soit des personnes sur qui ont peut vraiment compter!

    RépondreSupprimer
  6. Il y a des déceptions dont on ne se remet pas, mais qui rendent plus fortes malgré tout. Bravo à toi, ma belle, d'avoir su rebondir.
    Bisous,

    RépondreSupprimer
  7. Coucou !
    Je suis tellement d'accord avec ton article ! Plus je grandis moins j'ai d'ami parce que comme toi je pense qu'il est préférable de choisir la qualité plutot que la quantité. Je trouve ca dommage de devoir faire ces choix mais au final ca évite tellement de prise de tête, de problème que je ne regrette pas du tout (comme toi et tes amis de l'IUT). Finalement c'est important d'être un peu égoïste dans nos relations plutot que de toujours se sacrifier pour les autres !

    RépondreSupprimer
  8. Hello ! très bel article ma belle ! C'est plein de sincérité et je pense qu'on est tous plus ou moins passé par là. Le passage "Lycée - études supérieures (ou autre)" est une grosse étape et au final, bien longtemps après, on se rend compte qu'il ne reste (presque) plus que des souvenirs de ces années là ! Et tant mieux ! Moi ça m' aidé à aller de l'avant, à sortir de ma zone de confort et même si j'ai pu tomber de haut parfois, aujourd'hui j'en ressort gagnante. J'ai eu la chance de "tester" la loyauté de ceux qui m'entourent et je n'ai aucun doute sur le futur avec eux. Je n'échangerai ça pour rien au monde !
    Je t'embrasse fort ! A bientôt
    Marine (DeuxAimes)

    RépondreSupprimer
  9. Tu as totalement raison ma douce! C'est vraiment compliqué les relations entre les gens, pas toujours simple de faire le tri entre le bon et le mauvais mais parfois on a des déclics et tout devient plus clair. Tu as bien fait de faire du "people détox" ça fait du bien parfois! Gros bisous ma chérie <3

    RépondreSupprimer
  10. Super article Marianne! Tu as tellement raison, c'est trop important de s'entourer des bonnes personnes. Je me suis vite rendue compte des personnes qui comptaient réellement pour moi et elles se comptent seulement sur une main. Bises, à bientôt <3

    RépondreSupprimer
  11. C'est vraiment un très bel article et tu as entièrement raison, j'espère que tous vas bien pour toi :)

    RépondreSupprimer
  12. Coucou ma jolie ♡
    J'ai eu le même genre de révélations que toi (pas toujours sympathique d'ailleurs de s'en rendre compte m'enfin), il en ressort toujours quelque chose de bon finalement ;)

    RépondreSupprimer
  13. Tu as raison, c'est tellement important de bien s'entourer...

    http://clothespaper.com/

    RépondreSupprimer
  14. Tu as bien raison , c'est vraiment trop important d'être bien entouré , ça peut changer notre moral d'être avec des personnes qui ne nous veulent pas que du bien ..

    RépondreSupprimer
  15. Un jour, une amie à moi qui était toujours entourée de dizaines de personnes est arrivée chez moi, en pleurs ... Elle ne comprenait pas pourquoi elle allait si mal. Elle ne comprenait pas pourquoi elle se sentait si seule alors qu'elle était si entourée. Je lui ai fais ouvrir les yeux. Ce jour là, il n'y avait qu'elle et moi. Ce jour là, il n'y avait que moi qui répondait à son SOS, qui réagissait à sa peine, qui lui disait la vérité, ce qu'elle se cachait et ne voulait pas entendre ... On a fait un travail toutes les deux, pour qu'elle aille mieux. Elle a pris conscience que ça ne servait à rien d'avoir 25 personnes autour de soi si ces personnes n'étaient pas bienveillantes et si elles cherchaient uniquement à profiter d'elle, à tirer profit de ce qu'elle, elle pouvait leur apporter sans retour. Ce jour là, elle a compris ça, elle a fait du tri dans sa vie et aujourd'hui, elle n'a peut être plus que 3 ou 4 amies sur qui compter, mais elle sait que leur soutient est inébranlable !

    RépondreSupprimer
  16. Coucou Marianne,
    comment vas tu ? C'est un bel article très émouvant. Je pense qu'on est tous passé par là. C'est des moments durs qui nous font nous sentir très seul. Mais ce qui ne nous tue pas nous rends plus fort, et comme tu le dis, on se sent grandi de ce genre d’expérience.
    Bisous Marianne et bonne soirée,
    au plaisir de te lire :)
    Mimi

    RépondreSupprimer
  17. Jolie article encore une fois.
    C'est vrai qu'il faut savoir bien s'entourer. L'amitié n'est pas toujours facile.
    Des bisous,
    Margot
    https://troughthepasturesofthesky.com

    RépondreSupprimer
  18. Très bon article copine ! On a tous vécu ça à un moment de notre vie surtout lorsque l'on se sépare de ses "amis" pour faire nos études, là on voit qui sont ceux qui restent et ceux qui partent... Malheureusement c'est la vie, les amis ça va ça vient et ne restent que les plus sincères au final. Aujourd'hui, je me rends compte que l'amitié est une chose vraiment abstraite et difficile, l'amitié on ne sait pas vraiment ce que cela signifie parfois. C'est sur, je parle à beaucoup de monde j'ai donc beaucoup d'amis mais au final qui sera là quand tu iras très mal ? Pas beaucoup de monde... C'est la triste réalité, c'est pour ça que tu as entièrement raison, il faut savoir bien s'entourer et ne pas se pourrir la vie pour des personnes qui n'en valent pas la peine. Je m'entendais très bien avec une fille, on était très amie, on avait plein de point commun et on se voyait très souvent et puis du jour au lendemain elle ne m'a plus donné de nouvelle, je ne sais pas pourquoi alors j'ai dit VTF ! Je n'ai jamais demandé de ses nouvelles et au final ça ne m'a pas manqué, il reste juste des bons souvenirs. Prend soin de toi ma belle <3

    Bisous !
    https://mariemangedesfruits.wordpress.com

    RépondreSupprimer
  19. Coucou Marianne, j'espère que tu vas bien ? Voici un article qui reprend beaucoup de vérités, l'important ce n'est pas le nombre d'amis mais la qualité et surtout la fidélité de ces derniers et de ce point de vue, je pense que les véritables amis se comptent sur les doigts d'une main. Bisous et bon Dimanche :)

    RépondreSupprimer
  20. Coucou Marianne, tu vas bien ma belle? j'ai vraiment apprécié ton article , il y a beaucoup de vrais... Je n'ai pas le même âge que toi et avec le recul , je constate que je me suis entourée de beaucoup de personnes qui étaient fausses, Dieu merci je ne me suis pas attachée à eux, à ce jour, j'ai une meilleure amie que je connais depuis 25 ans et MA BEST... mes filles Ludivine et Chloé ont plus de mal à se faire des amies sur qui elles peuvent compter...
    Bisous ma belle,

    RépondreSupprimer
  21. Tes articles me parlent beaucoup ces derniers temps.
    Je suis dans la même phase. J'ai toujours eu l'impression d'avoir plein d'amis mais des amitiés qui ne duraient qu'un an. C'est fou, c'était l'amitié folle avec quelqu'un pendant quelques mois, et après une embrouille enorme et c'était fini, du jour au lendemain. Ainsi de suite. L'angoisse.
    Ensuite du coup ça a été l'inverse, car j'ai été fatiguée de ça. J'ai connu la solitude et la connait toujours.
    Pourtant je continue à couper les liens. Car j'ai parfois mes fautes, mais étrangement avec mes vrais amis je n'ai jamais agis comme j'ai pu agir (en m'emportant excessivement et faisant tout valser).
    Il y a eu cette amie avec qui je m'entendais bien, mais qui était renfermée dans son truc, toujours à se dénigrer, au caractère calme, angoissé, timide et qui m'enviait sans cesse.
    Celle perdue dans sa dépression juste pour un garçon d'il y a trois ans, qui passait depuis un an son temps à me parler de son état sans chercher à aller mieux, et qui depuis qu'elle s'est fait de nouveaux amis m'a plus donné de nouvelles
    Celle qui a disparue toute seule : depuis le soir de mon anniversaire, plus un mot
    Celle sur qui je voulais m'appuyer pour survivre dans mon école, là ou ca ne va pas du tout, et qui finalement m'a peu à peu rejeté, pour ne plus me parler parce que j'avais dis devant tout le monde que je n'arrivais pas à relire ses notes (gaminerie bonjour, je ne comprends toujours pas comment on peut faire de ça une affaire d'état). Les liens tombent un à un, les masques aussi.
    Celle qui ne me parle plus car je suis partie 6 mois aux etats unis et n'ai pas pu lui donner beaucoup de nouvelles (en même temps j'étais occupée à vivre ma vie plutot qu'à trainer sur facebook)
    Et je me rend compte que cela me soulage. Soulage de savoir que je ne dois pas voir telle personne parce que sinon elle va se vexer et qu'il faut "se voir" même si on en a pas envie. Soulagée de ne pas devoir garder l'autre au téléphone trois heures pleurer pour des histoires débiles de garçons alors que quand je lui parle de sujets graves elle ne sait "pas quoi dire".
    Encore deux mois à les supporter tous les jours en cours et dans les projets de groupe, et après le souffle, enfin.. ?

    RépondreSupprimer
  22. Tres belle article Marianne!
    Je viens de découvrir ton blog et j'aime beaucoup tes écrits!
    Je partage complètement ton avis, je vis a Boston depuis 3 mois déjà et je vois déjà les personnes qui ont été irradiés par le décalage horaire! :)

    Le principale c'est pas d'avoir des tonnes d'amis mais s'entourer de bonne personnes.

    Bonne Continuation.

    Anais du blog Anais Thinks
    https://anaisthinks.com/

    RépondreSupprimer