Prochaine destination:

In Bien dans ma peau Bien-être Lifestyle

La reprise d'une vie étudiante - Bien dans ma peau | #BDMP Ep.2

Un mois après le premier épsiode de #BDMP, je reviens vers vous pour vous faire un petit bilan de ces dernières semaines qui furent rythmées de beaucoup de hauts et de quelques bas. Entre une reprise d'étude compliquée, des choses qui arrivent au bon moment et d'autres un peu moins. Un retour au sport, un passage pendant deux semaines dans une alimentation pas très saine mais réconfortante et des séances de sport régulières.

Je vous écris devant une émission que j'adore "Le Meilleur Pâtissier". Cela me détend vraiment et j'en ai vraiment bien besoin. Reprendre les cours après plusieurs mois de travail a été vraiment compliqué pour moi. Rester assise pendant des heures sur une chaise est tellement difficile. Avant, je bougeais tout le temps, que je faisais des newsletter, que je donnais des conseils à des associations bref, une toute autre vie ! Pourtant, je suis contente d'avoir repris mes études, car je pense que cela peut vraiment me servir dans le futur. Il y a plein de chose que j'aimerais pouvoir vous raconter maintenant, mais je vais devoir attendre la fin de mon M2. Si vous êtes toujours sur ce blog en septembre 2022, vous saurez tout !



Avec ce master et ce tournant vers une nouvelle vie, il est temps de regarder l'avenir qui ne peut-être que mieux que les mois et années passés. On m'a déjà demandé plusieurs fois, mais tu n'as pas peur de trop exposer ta vie sur ton blog ? De trop raconter ta vie ? Alors oui, évidemment, avoir un blog et être sur les réseaux sociaux, c'est s'exposer, et on décide de s'exposer mais mon blog et mes réseaux sociaux ne dévoilent qu'à peine 10 % de ma vie. Être discrète sur sa vie personnelle est selon moi très important, vivons cachés, vivons heureux.

Pinterest


J'ai appris avec l'aide de mes ami.e.s à prendre du recul sur certaines situations compliquées à affronter d'un certain point de vu. Je me suis aussi rappelée qu'on n'avait pas tout.e.s les mêmes expériences de vie que cela soit professionnellement ou personnellement. Qu'il ne fallait pas tout prendre pour soi, que chaque nouvelle relation était différente et que le passé ne définissait pas du tout notre futur. Ces phrases sont peut-être simple à dire mais parfois compliquée à exécuter.

Pour enlever toutes les ondes négatives que j'ai eu en moi durant ces deux dernières semaines, j'ai beaucoup cuisiné mais j'ai aussi beaucoup mangé d'une manière pas très saine mais tellement réconfortante, j'avais besoin de GRAS. Je n'ai pas vraiment culpabilisé jusqu'au jour où j'ai mangé une pizza au lardon au RU et que j'ai eu mal au ventre jusqu'au soir tellement mon corps n'est plus habitudé à cela !



La cuisine est ma thérapie, j'adore cuisiner et j'adore surtout pâtisser. Cependant, là où j'habite il est plus compliqué de faire de la pâtisserie, donc j'ai hâte de rentrer chez moi pour tester des recettes de Mercotte et épater la galerie... ;) . J'adore faire des meal prep car j'aime cuisiner en une fois mes repas. En effet, lorsque je rentre le soir de cours ou même vers 17 h , j'ai la flemme de me faire à manger surtout après une séance de sport. j'ai mon repas tout fait et cela me permets de gagner du temps. De plus, préparer mes repas en avance, me permet sde ne pas craquer pour des repas moins équilibrés, cependant cela ne m'empêche pas de me faire plaisir ! Je congèle beaucoup pour avoir des parts de gâteau au yaourt déjà prêt ou bien un petit feuilleté à la truite fumée maison !

Ecouter son corps est nécessaire selon moi et je l'écoute de plus en plus et lorsqu'il me dit stop, j'arrête de manger trop gras trop sucré, trop salé ! Je connais de plus en plus mon corps et j'ai remarqué que lorsque je commence un routine entre le sport et une bonne alimentation, et que je mange un plat du style pizza, mon corps me fait sentir que je ne peux plus en manger autant qu'avant. L'importrance est de savoir se faire plaisir sans culpabiliser et surtout de se sentir bien dans ses baskets. Le sport et une bonne hygiène de vie font partie pour moi des choses qui me font me sentir bien. En parlant de sport, je suis fière de moi car j'ai été vraiment très régulière par rapport au séance de sport des différents programmes de Victoire. Vous faites les programmes à la maison ou en salle, c'est très bien expliqué et je trouve Victoire très inspirante comme femme. Je compte acheter les programmes Booty Book et Wellness Book 2 avant le 17 octobre car avec le code "MOTIVATION", vous avez une réduction de 30 % !!! Foncez, ces programmes sont géniaux.



Un personne qui a été mon mentor durant les derniers mois m'a offert une fleur en marque page que j'ai mis derrière mon téléphone. Je regardais cette fleur en me rappelant ce qu'elle m'avait dit : être une fleur dans la vie, c'est se rappeler qu'il faut savoir évoluer en s'épanouissement. Alors la vie est un peu comme la mer,dès fois calme, parfois mouvementée, et l'importance est de savoir s'écouter et surtout de continuer son petit chemin de vie tout en sachant prendre du recul face à certaines situations. J'espère que vous allez bien, que votre rentrée s'est bien passé, prenez soins de vous surtout et à très vite.

Épinglez cet article sur Pinterest en cliquant sur l'image ci-dessus, là où il y a le petit coeur !


LIRE LA SUITE

Share Tweet Pin It

0 Comments

In Bien-être Lifestyle

Comment reconnaître une relation toxique ?

Nous avons tout.e.s connu.e.s des relations toxiques. Relations amoureuses, familiales ou amicales, le plus compliqué est de mettre fin à ce genre de relation. Le problème est qu'il peut être difficile de se rendre compte que certaines relations sont toxiques pour nous. Aujourd'hui, je vous livre d'après mon expérience personnelle des astuces pour reconnaître des relations toxiques.

PINTEREST


1. Cette personne ne s'intéresse pas vraiment à vous en dehors de ses propres intérêts


C'est sûrement l'une des choses qui est le plus compliqué à voir, notamment au début d'une relation. Avec le temps, on se rend compte que certaines personnes ne nous contactent uniquement que lorsqu'elles ont besoin de nous. Elles ne vous demandent jamais comment vous allez. C'est toujours vous qui envoyez un message pour prendre des nouvelles et cette personne ne vous répond qu'une fois sur dix. Cependant, dès qu'elle ne va pas bien, elle vous appelle.

2. Cette personne se fait passer pour la victime


Lorsque j'emploie le mot "victime" dans cette phrase, c'est dans un sens précis : la personne a toujours une vie plus nulle que la vôtre, elle vous met sur un pied d'estale, se rabaisse devant vous (c'est très malaisant car elle fait toujours cela) pour qu'ensuite vous la réconfortiez et que son ego soit boosté. Ne pas s'aimer et ne pas avoir confiance en soi peut arriver à tout le monde, cependant vous ne pouvez pas faire la vie d'une autre personne juste parce que selon elle "vous êtes mieux qu'elle".

3. Cette personne se plaint toujours et ce n'est jamais de sa faute


De nature positive, je vous avoue que je fréquente peu de personnes négatives cependant, il m'est arrivé de découvrir que certaines personnes de mon entourage étaient en réalité très négatives dans leur façon de penser. Se plaindre n'arrangera rien et remettre la faute sur d'autres personnes non plus. Une personne qui se plaint toujours, qui est négative vous tira vers le bas sans que vous vous en rendiez compte forcément.

4. Cette personne a un double visage


En collectif, cette personne semble joyeuse, heureuse de vivre et rigolote mais lorsque vous vous retrouvez avec elle en tête à tête que cela soit dans un contexte familial, amoureux ou amical, c'est une toute autre personne qui vous rabaisse, qui est violente, qui vous critique tout le temps et vous manque de respect. En société, cette personne devient quelqu'un d'autre alors que son vrai visage n'est dévoilé que lorsqu'elle se retrouve seule avec une autre pesonne

5. Vous vous refermez sur vous-même et ne voyez plus que cette personne


Vous ne voyez plus que cette personne qui a un contrôle sur votre vie et sur vous. Vous avez l'impression que sans elle, vous ne seriez plus rien et vous ne pouvez pas imaginer une vie sans elle. Vous avez l'impression que vous lui devez beaucoup de choses et que si vous n'êtes plus là pour elle, vous perdriez quelqu'un d'important et vous culpabilisez.

Je n'ai cité aujourd'hui que cinq choses, indices, qui peuvent vous alerter sur le fait que vous êtes dans une relation toxique. Il n'y a pas que les relations amoureuses qui sont toxiques, les relations professionnelles, familiales mais aussi amicales peuvent être tout autant toxiques. Dans un prochain article, je vous donnerai trois conseils pour essayer de vous sortir de ces relations. Si vous vous reconnaisez dans ces "symptomes", n'hésitez pas à m'écrire sur Instagram, pour en parler à quelqu'un si cela peut vous faire du bien. J'insiste aussi sur le fait que pour sortir d'une relation toxique, il faut du temps mais qu'il est possible d'y arriver et que vous n'avez pas à culpabiliser par rapport au fait "d'abandonner" cette personne car elle retrouvera malheureusement une autre personne à manipuler.

Épinglez cet article sur Pinterest en cliquant sur l'image ci-dessus, là où il y a le petit coeur !




LIRE LA SUITE

Share Tweet Pin It

0 Comments

In Amsterdam city guide

Quelques jours à Amsterdam

Deux ans plus tard je vous écris enfin cet article. Avec le coronavirus, il est compliqué d'envisager de voyager cela me manque afreusement. En 2018, (le temps passe si vite), je suis partie à Amsterdam avec mon amie Meryl. C'était la seconde fois que l'on se voyait et j'avais très envie de partir avec elle faire un voyage entre fille. Amsterdam était une ville qui m'attirait depuis pas mal de temps et Meryl n'avait jamais visité cette ville, l'occasion parfaite se présentait devant nous. Février, on réserve nos billets d'avion (plus simple pour moi que le train pour ce genre de trajet) et en juin nous étions à Amsterdam. Ce fut quelques jours vraiment géniaux, le beau temps était de notre côté et nous nous sommes vraiment bien amusées. Aujourd'hui, je reviens avec vous pour vous donner mes conseils si vous décidez de partir à Amsterdam en solo ou bien entre amis !



Amsterdam, la galère pour trouver un logement à bon prix




Première chose à faire lorsqu'on part à Amsterdam, c'est trouver un logement et oh mon dieu, que c'est cher ! La galère fut de trouver un logement pas trop loin du centre mais qu'on ne payerait pas cents euros par nuit. Nous nous sommes dirigées vers un airbnb, (apparement plus disponible à l'heure où je vous écris l'article) qui se trouvait vers le nord de la ville et nous mettions 20 minutes à aller au centre ville. Le prix était correct. Nous avions loué une chambre privée à deux (les logements en entier coûtent horriblement cher surtout si c'est dans le centre ville), l'hôte, Tecla, était assez sympa, pas souvent là. Il y a une autre chambre à côté de la nôtre, donc vous partagez le logement avec d'autres gens mais vous ne le savez pas obligatoirement. En gros, je ne vous recommande pas vraiment cet endroit, vous pouvez trouver mieux en auberge de jeunesse je pense.

L'auberge de jeunesse était notre premier choix mais celles qu'on avait repérées ne proposaient plus de place. Il y a énormément d'auberges de jeunesse à Amsterdam tout comme Londres, et nous n'avions pas envie d'aller dans une auberge avec dix lits, donc le choix se porta vers Airbnb.

Le bon plan selon moi est de partir à plusieurs à Amsterdam et de louer un appartement au centre ville, vu que vous êtes plusieurs le prix peut être avantageux vu que vous divisez tout !

Être futé pour visiter Amsterdam




Avant de partir à Amsterdam et comme avant chaque voyage, je pars visiter mes deux blogs préférés de voyage à savoir celui d'Alex Vizeo et Onedayonetravel. Nous avons décidé de prendre un pass avec Meryl nous permettant de faire plusieurs choses : un billet pour une balade d'une heure sur les canaux, le transfert jusqu’à l’aéroport (Trajet Aller/ retour), un ticket coupe-file pour accéder au Rijksmuseum OU au Musée Van Gogh ( nous avons visité le Rijksmuseum) et une réduction (20%) à valoir sur les principaux attractions d'Amsterdam.

Le pass choisit était le City Pass Amsterdam au prix de 50,50 € actuellement (il était moins cher il y a deux an) mais cela en vaut vraiment le coup selon moi. Vous l'achetez sur internet et recevez tout par mail ce qui est vraiment génial.

Côté transport, le ticket à l'unité est cher donc prévoyez un pass que vous pouvez trouver sur place à la gare d'Amsterdam et il me semble que pour trois jours de transport illimité j'avais payé environ 18 euros (deux fois car j'ai perdu ma carte dans la rue, boulette que je suis !!!).

Visite de la campagne du Polder-Waterland à vélo




J'adore faire du vélo (et encore plus depuis que je suis à La Rochelle) et Amsterdam est LA ville du vélo. Je pense que je n'ai jamais vu autant de vélo de ma vie en si peu de jour. Si le vélo est moyen de locomation clef, les cyclistes restent dangeureux et je ne vous recommande pas de faire du vélo dans la ville. Cependant, il existe des paysages incroyables à quelques dizaines de minutes d'Amsterdam. Avec Meryl, nous avons décidé de faire une balade avec un guide francophone. N'hésitez pas à aller les voir et à réserver une balade avec eux, ils sont vraiment top ! Nous étions un petit groupe de six personnes et ce fut un moment assez génial. Là-bas, le vélo est roi et le vélo est prioritaire à chaque coin de rue.

Nous sommes donc parties en début de matinée à vélo direction la campagne hollandaise. Le balade est incroyable et même si vous n'êtes pas adeptes du vélos, vous verrez que cela n'est pas bien difficile puisque c'est majotiraiement des routes plates selon mon souvenir. Je vous laisse quelques photos de ces beaux paysages.







S'émerveiller devant les choses simples




Amsterdam est le genre de ville où on aime flâner, où les vélos fleuris, les quais, les petites rues nous émerveillent. Je vous recommande de visiter Amsterdam à pieds car le centre ville est petit et que c'est à pieds que l'on peut voir le plus de choses possibles selon moi. Le Rijksmuseum est le musée à voir si vous êtes de court passage dans la ville, la Maison d'Anne Franck peut-être aussi intéressant (mais pensez à réserver, il y a énormément de monde). Pour les fans de Van Gogu, un musée entier lui est consacré !



La balade sur le canal est inévitable (vous pouvez l'avoir dans le City Pass plus en haut dans l'article) et faire du pédalo est aussi ultra sympa quand il fait beau et qu'il y a pas de problème sur le pédalo... Par malchance, notre pédalo n'était pas le meilleur et nous avions 1 h de balade pour faire un tour en suivant un plan, MAIS évidemment nous nous sommes perdues avec Meryl. Nous avions décidé de suivre un groupe mais ils avaient l'air aussi perdu que nous... Par chance, nous avons réussi à rendre notre pédalo, ce fut une sacré aventure mais avec du recul assez drôle.



Amstedam est une ville vraiment intéressante entre son quartier rouge (première fois que je vois des femmes bougées dans une vitrine, premier fois aussi que je vois un homme rentrer dans une vitrine et ne pas en ressortir), son quartier industriel qui est tout autant suprenant ainsi que les nombreuses belles maisons (comme dans le film Ocean's Twelve haha), vous ne serez pas deçus du voyage. La vie est chère à Amsterdam, manger correctement coûte chère et si vous n'avez pas un gros budget, vous allez sûrement vous rabbatre sur des pizzas et tout le reste. Si je devais vous conseiller un seul restaurant, ça serait un restaurant pour aller manger des pancakes : Pancakes Amsterdam. Fan de pacakes, vous n'allez pas regretter, il y en a des tas, ils sont énormes et absoulment délicieux. Mon amour va pour les pancakes sirop d'érable et bacon, je sais c'est bizarre, mais c'est vraiment trop bon.









Si vous avez déjà visité Amsterdam, n'hésitez pas à me dire ce que vous avez aimez dans cette ville ! Avec le (la?) COVID-19, il est vrai que les voyages sont compliqués à organiser mais cette année, je risque tout de même de réaliser l'un des voyages que je rêve de faire (Spoil Alert : ce n'est pas la Jordanie), et j'espère sincérement que cela se fera. Je vous tiendrai au courant des avancées, en attendant je garde cela secret ;)

Épinglez cet article sur Pinterest en cliquant sur l'image ci-dessus, là où il y a le petit coeur !


LIRE LA SUITE

Share Tweet Pin It

0 Comments

In Bien dans ma peau Bien-être Lifestyle

Le commencement - Bien dans ma peau | #BDMP Ep.1



Mercredi 26 août - 10 h du matin - Je m'appelle Marianne, j'ai 24 ans, je suis étudiante et je tiens ce blog depuis déjà cinq ans. Aujourd'hui, je reviens avec une nouvelle rubrique qui s'appelle "Bien dans ma peau". J'ai décidé de vous poster tous les mois, un article dans cette rubrique pour vous partager mes conseils pour vous apprendre à vous aimer davantage. Comme direz l'autre "Vous m'aimez, mais je m'aime plus. (J'espère que vous avez la référence, pour indice ce sont les paroles d'un rappeur...). S'aimer avant d'aimer les autres est selon moi primordiale. Je n'ai jamais été le genre de fille à me dénigrer, cependant, j'ai eu peu confiance en moi durant des années. Je ne suis pas là pour vous donner un formation sur la confiance en soi, vous coacher pour être un.e vrai.e leadeu.r.se mais plutôt une copine qui est là pour vous apprendre à être bienveillan.t.e envers vous-même. Avant de commencer à entrer dans le vif du sujet, il est important selon moi de faire une sorte d'avertissement : si on parle souvent des femmes qui n'ont pas confiance en elles, il y a aussi des hommes dans ce cas-là. Les articles de mon blog s'adressent à tout.e.s les personnes qui ont envie de devenir une meilleure version d'elle-même et surtout qui ont envie de s'aimer davantage.

Le commencement




J'aime beaucoup cette photo car je pense que c'est là qu'on peut voir toute la joie de vivre que j'ai en moi. De plus cette photo a été prise par mon amie Meryl du blog Simplement Meryl lors de mon petit séjour à Marseille. Depuis toute petite, j'ai été une enfant souriante et remplie de bonne humeur. Je rigolais tout le temps. Quand ma mère m'a eu dans ses bras, elle savait que je serais une petite fille avec de la bonne humeur à revendre (et son petit caractère, mais ça, c'est parce que je suis scorpion). Si je suis autant joyeuse et positive, c'est tout simplement parce que je suis née comme ça et que les épreuves de la vie ont fait que j'ai aussi décidé de rester comme cela. On peut tout.e.s être et/ou devenir positif dans la vie et cela ne relève que d'un choix personnel selon moi. Croyant fortement à la loi de l'attraction, à l'Univers mais aussi à l'étoile qui veille sur moi, je peux vous énoncer ici que majoritairement, nous attirons ce que nous faisons ressortir de nous-même. Le positif attire le positif. Cependant, il m'arrive comme vous de parfois aller mal et d'être triste mais cela ne veut pas dire que ma vie est nulle.

Si je suis positive et que j'aime la vie, j'ai toujours envie d'avoir plus, dans le sens où je souhaite avoir la plus belles des vies parce que tout simplement je le mérite, tout comme vous qui êtes en train de me lire. Se sentir bien dans sa peau passe autant par le fait d'aimer son corps, que d'être bien entouré ou bien que de prendre soins de soi. C'est un mélange de tout cela, qui vous fera, vous sentir bien dans votre peau.



Se sentir bien dans sa peau, c'est aussi avant tout savoir ce que l'on veut dans la vie et surtout ce que l'on ne veut pas que cela soit professionnellement parlant ou personnellement. C'est aussi savoir ses qualités et défauts. Faites cette exercice et citez trois de vos qualités et trois de vos défauts. Certaines personnes ne se trouvent que des défauts alors que nous débordons tout.e.s de qualités. Savoir nos qualités autant que nos défauts est important pour nous sentir mieux dans notre peau. Savoir la vraie valeur que nous représentons est selon moi la clef pour apprendre à rayonner. Trop de gens se sous-estiment du fait parfois d'un mauvais entourage, de ce qu'ils ont vécu durant leur vie et notamment leur enfance ou bien tout simplement du fait de la société actuelle.

Ci-dessous, vous allez retrouver les trois qualités et défauts de ma personnalité que j'ai décidé de vous citer en exemple. Faites cet exercice à votre tour, pour en premier lieu, mieux vous connaître. Ensuite, je vous propose de faire une liste de trois choses que vous souhaitez réaliser durant le mois de septembre, cela peut être toutes sortes de choses : faire le grand ménage dans votre chambre, courir 10 KM, ne faire qu'un fastfood par mois, acheter une plante, peu importe, l'importance est de vous fixer des objectifs. Pour ma part, voici les trois choses que je souhaite faire en septembre (vous pourrez retrouver ma TO DO LIST de septembre sur Instagram dans les jours à venir !).



Se fixer des objectifs est un bon moyen de prendre conscience de notre persévérance et notre réussite. Divers thèmes seront abordés par épisode : la nourriture, le sport, le développement personnel et d'autres sujets avec toujours de la bienveillance. Chaque mois, vous allez pouvoir retrouver un article de ce type journal de bord avec "des exercices" à faire si vous le souhaitez pour apprendre à mieux vous connaître et à faire rayonner tout le potentiel que vous avez en vous.

Comme c'est le premier épisode d'une longue série voici le résumé de ce qu'il s'est passé dans ma vie en quelques phrases. Avec le confinement j'ai pris conscience de beaucoup de choses : j'ai décidé de prendre du temps pour moi, de mettre fin à des histoires avec certaines personnes, de m'éloigner des ondes négatives et de prioriser les personnes que je voulais voir et surtout avoir auprès de moi. J'ai aussi pu me rendre compte à quel point être sa priorité numéro une était bénéfique pour moi niveau mental. J'ai repris le sport, arrêté, recommencé et là j'entame un programme de quatre semaines spéciales fessiers de Victoire. Fin septembre, pour l'épisode numéro 2, j'aurai donc fini le programme et pourrais vous en parler (mon objectif étant de le finir, j'ai déjà commencé trois fois sans le finir par flemme... Mais là, je suis motivée !). J'ai passé la plupart de mes soirées après le confinement au restaurant à manger gras et boire avec des ami.e.s mais cela m'a fait un bien fou, cependant mon corps n'est pas trop content du résultat et me le fait ressentir. C'est donc pour cela que j'ai repris le sport peu à peu et que je vais vers une alimentation plus saine (je revois enfin la tête d'un légume !).

L'étape la plus important a été en juillet, car j'ai du prendre des décisions importantes pour moi qui font que je suis d'humeur positive et que je rayonne de joie (du moins, c'est ce que tout le monde m'a dit et c'est vrai que je me sens rayonnée malgré les quelques kilos de gras mais aussi d'amour propre pris haha). Je me suis aussi rendue compte qu'une grande période de ma vie qui fut très compliquée et dure pour moi (novembre 2018 à mai 2020) est close pour de bon. Cette période a été très compliquée autant mentalement que physiquement et je vous parlerai de tout ça dans plusieurs articles au fil de l'année car j'ai désormais assez de recul pour en tirer des leçons. Grâce à ce blog et aux réseaux sociaux je suis heureuse de vous partager cela car je pense que chaque personne doit pouvoir s'aimer tel qu'elle est. On change tout.e.s et on évolue tout.e.s aux fils des années. En parlant de changement, c'est pour ça que j'ai décidé de changer de coupe de cheveux car comme disait Coco Chanel : « Une femme qui se coupe les cheveux est une femme qui s'apprête à changer de vie ».





Épinglez cet article sur Pinterest en cliquant sur l'image ci-dessus, là où il y a le petit coeur !




LIRE LA SUITE

Share Tweet Pin It

0 Comments

In Bien-être Lifestyle

3 astuces pour se reconnecter avec soi-même

Après plusieurs mois d'absence, me revoilà enfin ! J'ai énormément de chose à vous raconter mais je ferai cela au fil de l'été car je ne peux pas encore vous dire tout ce qu'il va se passer à partir de septembre dans ma vie, mais du changement s'annonce et vous le savez sûrement si vous me suivez sur Instagram où j'ai été plus active ces derniers temps.La vie fait qu'on évolue tout.e.s dans une voie différente et j'ai eu besoin de prendre du recul, du temps pour moi pour me reconnecter avec moi-même. Je pense, qu'à une certaine période de notre vie, nous avons tous besoin de cela. Voici mes trois conseils pour essayer de vous reconnecter avec vous-même et vous retrouver.

1. retrouver son entourage


Pinterest


Ce premier conseil peut paraître très étrange pour se reconnecter avec soi-même mais je pense que c'est l'un des plus importants. Avec cette période de confinement, je pense qu'on a pu (re)tisser des liens encore plus fort avec les gens qu'on aime. J'ai pour ma part été revoir mes meilleurs amis un peu aux quatre coins de la France et cela m'a fait un bien fou. Se ressourcer auprès des gens qui nous font rire, nous écoutent parler de tout et de rien, avec qui on partage des moments simples est essentiel pour votre épanouissement personnel. Je pense que vous le savez déjà car je vous le répète à chaque fois, bien s'entourer est FONDAMENTALE. Après plusieurs mois sans avoir vu personne, quelle joie de retrouver nos ami.e.s et notre famille autour d'un verre, d'un restaurant ou d'une simple balade.

Petit rappel, important à mes yeux : si quelqu'un vous dit qu'il n'a pas le temps de vous voir, c'est juste que vous n'êtes pas l'une de ses prioriétés, car on priorise beaucoup de choses dans la vie, y compris le temps qu'on accorde à notre entourage.

2. écouter son corps


Pinterest


Durant les deux dernières années, j'ai compris l'importance de prendre soin de son corps et de l'écouter. Prendre soins de notre corps passe autant par des gommages corporels que par ce que l'on mange. Ecouter son corps, c'est une aussi apprendre à se faire confiance. Lorsque j'ai été très fatiguée durant une certaine période, mon corps me faisait comprendre que ce n'était pas grave de dormir une heure de plus alors que j'avais déjà prévu une TO DO LIST de malade pour le weekend. Votre corps sait quand ça ne va pas aussi bien physiquement que mentalement. Apprenez à l'écouter et surtout apprenez à l'aimer. Je pense que cela peut se faire de plusieurs manière, notamment par le sport mais pas seulement. Manger équilibré, hydrater son corps chaque soir, faire des étirements fait que vous apprendrez aussi à vous aimer d'avantage. Nous n'avons qu'un corps est il est important de l'écouter car souvent il réagit de la meilleure des manières pour nous montrer la meilleure direction à prendre.

3. faire une activité que vous aimez


Pinterest


Je fais de la musique depuis que j'ai l'âge de six ans et c'est vraiment quelque chose qui m'a beaucoup apaisé. Durant le confinement, j'ai repris la flûte traversière et cela m'a fait un bien fou. Prendre le temps pour peindre, écrire, dessiner, faire de la musique ou pour faire toute autre activité qui vous détend vous fera du bien. Se reconnecter avec soi-même passe aussi par faire des choses qu'on aime, prioriser les choses qu'on aime faire. Cuisiner, lire un bon livre, partir courir, peu importe, trouver cette chose qui vous permet de vous évader et de vous vider la tête pour ensuite vous reconnecter avec vous-même.

J'espère que cet article vous aura plu et on se retrouve bientôt pour un nouvel article. A très bientôt et bel été à vous !

Épinglez cet article sur Pinterest en cliquant sur l'image ci-dessus, là où il y a le petit coeur !


LIRE LA SUITE

Share Tweet Pin It

0 Comments

In Cuisine Lifestyle

Marbré au chocolat et noix de pécan

Il y a quelques semaines, je vous proposais une recette de biscuits beurre de cacahuète et pâte à tartiner au chocolat. Aujourd'hui, le gâteau que je vous propose est sûrement l'un des meilleurs que j'ai pu cuisiner ! J'ai adoré le goût de ce marbré mélangé avec des noix de pécan. Si vous ne le savez pas, je préfère vous prévenir de suite, les noix de pécan coûtent chères (surtout si vous les achetez en vrac, chez le bio, PLUS JAMAIS), ce gâteau n'est donc pas à faire toutes les semaines !



- 2 oeufs + 1 jaune d'oeuf
- 200 g de fromage frais type Philadelphia
- 110 g de beurre
- 50 g de farine
- 200 g de chocolat noir
- 160 g de sucre en poudre
- Un peu de sucre vanillé
- 100 g de noix de pécan
- sel



1) Préchauffez votre four à 180° C (th6). Mettez les noix de pécan dans un torchon et écrasez-les avec un rouleau à pâtisserie.

2) Dans une grande casserole, faites fondre le chocolat avec le beurre et éteignez le feu une fois que le mélange est fondu. Incorporez 100 g de sucre, les œufs, une pincée de sel, les noix de pécan et la farine. Versez la préparation dans le moule et réservez.

3) Dans un saladier, mélangez le Philadelphia avec le jaune d’œuf et le reste du sucre ( 60 g) avec un peu de sucre vanillé. A l'aide d'une cuillère à soupe, déposez le mélange à divers endroit du moule.

4) A l'aide d'une fourchette, étirez le mélange de Philadelphia sur votre mélange chocolat-noix de pécan. Enfournez 30 minutes et laissez ensuite refroidir. Démoulez le gâteau à l'aide d'un couteau et servir le dessert tiède ou froid. Ma préférence va vers l'option du froid je trouve que le marbré est vraiment meilleur.

J'espère que cette recette vous aura plu, n'hésitez pas à me dire quelle genre de recette vous aimeriez voir par la suite ! Prenez soins de vous.

Épinglez cet article sur Pinterest en cliquant sur l'image ci-dessus, là où il y a le petit coeur !


LIRE LA SUITE

Share Tweet Pin It

9 Comments